Eglise locale ou nationale (2)

Eglise locale, nationale, linguistique ou Eglise universelle et de Foi authentique? (2)

Des lors, existe-t-il une Eglise nationale, ethno-centrique, selective selon le critere linguistique, par exemple? Ou bien, n’est-ce la qu’une sorte de "deviance" consecutive a l’histoire tragique des Eglises? La question se pose avec acuite. L’Eglise "grecque-orthodoxe de Jerusalem" n’est evidemment pas la representante, a titre exclusif – voire "jaloux" (Jacques 4,2) de la langue, de la culture,  de la nation "hellene" ou meme de l’Etat grec. Elle a sa source dans la partie essentiellement "hellenistique"  de la primitive Eglise de Jerusalem. En outre, elle est l’heritiere d’une entite exterieure :  l’Empire Romain d’Orient et d’Occident, donc de Rome (Roma – "Roum" en arabe), et c’est ainsi que cette Eglise est appelee en arabe "Roum-orthodoksiya" [de Rome]. Que l’accent soit mis, selon les siecles, sur tel ou tel aspect, voire prestige reel de telle culture ou de la langue, on ne peut parler d’une Eglise nationale ou linguistique. Ce fut le privilege de l’Orthodoxie, dans la culture orientale, de toujours favoriser l’inculturation locale, donc linguistique. Ceci s’est tojours fait comme em lutte contre un nationalisme aigu et sous-jacent, le phyletisme, d’ailleurs condamne par l’Eglise grecque en 1872. Les consequences pratiques ne s’expriment vraiment qu’aujourd’hui. En effet, le temps ayant passe et les regimes dictatoriaux (communisme ou regime dit des "Colonels" en Grece) ne font qu’entrevoir l’amplitude d’une question qui se pose dans toute communaute religieuse. L’Eglise est avant tout locale donc, non pas nationale. Ceci constitue un defi permanent dans cette region, le Proche-Orient – mais aussi dans le monde – car on determine les personnes non selon leur identite globale, mais specifique d’origine ethnique ou nationale. Dans la Bible comme dans l’Evangile, il n’y a que deux "nations" : les Juifs et les Gentils. Cette definition s’applique sur un critere de foi et non d’exclusion.

Il sera donc essentiel de se rappeler les paroles du Metropolite Euloge, Exarque du Patriarcat de Moscou. Il avait demande et recu son attachement au Patriarcat oecumenique de Constantinople. Il avait ete envoye en Europe occidentale (ainsi que le Metropolite Vladimir) afin de subvenir aux besoins spirituels et a la creation de structures ecclesiales par le Saint Patriarche Tikhon de Moscou, au moment de la Revolution bolchevique.  A ceux qui lui rappelaient sa russite, il soulignait avec un realisme tres actuel qu’en fait, au-dela de son appartenance selon la chair, tout croyant est avant tout un citoyen du "Royaume des Cieux".

Il est urgent, dans le cadre de l’Eglise de Terre Sainte et d’Israel, de prendre en compte le sens tres prophetique du Metropolite Euloge. Il a ete vraiment dans la ligne de conduite generale du Saint Patriarche Tikhon de Moscou qui avait precedemment servi en Amerique et en particulier insiste pour la traduction des Livres Saints et de Prieres en langue aleoutienne (Alaska). Alors qu’il etait en poste a Vilnius (Lithuanie), il aimait marcher et discuter avec tous, sans faire de difference selon la confession.

Ce fut aujourd’hui, dans l’Eglise orthodoxe, le Samedi des Defunts, le souvenir de tous les defunts depuis la creation du monde. Une jeune femme de 27 ans vient de perdre son pere, chretien orthodoxe marie a une femme juive. Toute la famille est evidemment israelienne. Choque par le deces de son pere, la jeune femme a demande toutes sortes de pralables pour venir a l’office des morts dans mon eglise: si c’est une eglise grecque, est-elle vraiment orthodoxe? Y a-t-il un tintement des cloches? Pourquoi l’eglise n’est pas independante des lieux d’habitation? Or, pour des raisons pratiques, son pere a ete enterre dans un cimetiere juif, dans une partie reservee aux conjoints non-juifs, car il etait citoyen israelien. L’image fracturee que cette personne a de l’Eglise orthodoxe exprime un point des tres grandes difficultes posees par les questions d’identite et de rejet de traditions variees et trop souvent ignorees.
(a suivre)
 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s