Der Feuilleton I : Malaise dans la civilisation?

Les pronostics meteorologiques semblent errones, le nord de la France s’enfonce dans des pluies diluviennes et de la boue. Les maisons inondees sont semblables a celles qui disparaissent sous les trombes d’eau en Suisse, en Roumanie, en Ukraine. Les elements s’en prennent a l’Europe comme “la queue du cyclone Hannah”, s’inscrivant pour de nombreuses annees consecutives dans la liste macabre des ouragans qui tuent, provoquent l’exil ou l’appauvrissement drastique de regions reputees prosperes comme la Louisiane ou sans ressources comme Haiti.

Il est souvent regrettable que les evenements religieux majeurs ne soient pas mis en perspective alors qu’ils semblent dessiner des temps prophetiques et que les hommes veulent entrevoir comme novateurs. Avec beaucoup de crainte face a l’innovation. Il y a aussi une frilosite a ouvrir grandes les portes que Dieu ne laisserait jamais se refermer.

C’est ainsi que l’ete a commence dans la joie avec le 1020eme anniversaire du bapteme de la Rus’ de Kiev. Il y a eu beaucoup de joies et aussi un nombre certain d’interrogations. Les Eglises orthodoxes sortent des catacombes. Elles mesurent non seulement leurs forces. Elles essaient de comprendre comment elles ont pu survivre. Mieux encore: elles se deploient au gre de leurs faiblesses et de leurs tentations. L’Eglise russe orthodoxe se reveille. Il est vrai que 20 ans apres la celebration du Millenaire du bapteme de la Russie par le Patriarcat de Moscou, elle a beneficie de l’union avec l’Eglise Hors Frontieres (Zarubezhnaia Tserkov’/Za Granitsii – зарубежная церковь-за границии ). La demarche sera sans doute sans retour (“sans repentance comme les dons de Dieu (a Israel)”[Romains 9,4]. L’Eglise de la Resistance (The Fighting Church; алтернативная церковь) qui, en Grece, sous la houlette traditionnelle de l’Eglise de Phili, rassemble avec de nombreuses entites americaines, canadiennes et australiennes, des membres du clerge et des fideles qui refusent, pour l’instant, de rejoindre l’Eglise-mere. Historiquement, cette distanciation signifient que les fideles de l’Eglise orthodoxe russe dans son ensemble, transpirent de cette soif de souffle melant ancien et nouveau. Il est particulierement difficile de jouir enfin d’une liberte rarement concedee par les pouvoirs. Il y a des problemes invariants – nous le voyons dans ces blogs – qui demandent des siecles avant de “muter” ou meme “muer”. Il est presqu’indecent, dans un climat de cette nature, d’invoquer le  fait que toute Eglise – orthodoxe, catholique ou anglicane (ce probleme est saillant dans cette Communion) – a le devoir evangelique et scripturaire de respecter toute “eglise locale”. Cela permets alors d’articuler la symphonie de l’Eglise universelle qui se deploie dans le monde entier.

Le patriarcat de Roumanie a bien garde en memoire ses eparchies/dioceses de Bessarabie aujourd’hui moldaves ou ukrainienne, toujours dans le sud, mais parfois en Transcarpathie. Le patriarcat de Jerusalem quitte le Nouveau Monde et retourne au lieu seul du prodigieux “big bang” de l’histoire du salut. Il s’est produit au lieu de l’Anastasis, a Jerusalem. Les problemes en cause ne doivent pas etre percus comme des entailles graves du a l’ignorance et le non-respect du Droit canonique, de la tradition des articles adoptes au cours des 7 Conciles communs a l’Eglise alors Indivise.

Lorsque l’on sort des catacombes, on oublie trop souvent que le salut s’est d’abord presente par un soutien clandestin mais persistant venu des diasporas. Il ne faut donc juger personne, mais inciter toute communaute a s’adapter aux regles en vigueur depuis les temps les plus anciens. Cela permettra aux Eglises de mieux poursuivre le dialogue essentiel et fondamental qui est l’apanage et le devoir du coeur de tout croyant.

L’Eglise orthodoxe russe sort de vingt annees de renouveau de maniere contrastee. Il est certain qu’elle reprend des chemins de tradition: la Mongolie et la Chine, le Japon, mais aussi la Thailande. La Divine Liturgie existe aujourd’hui en thai et le premier pretre thailandais vient d’etre ordonne. Toutes ces regions sont classiques. La Mongolie appartient a la sphere d’influence tzariste et sovietique. Les Mongols et les Mandchous voisins furent chretiens orientaux jusqu’a la chute sous Gengis Khan et Timur (Tamerlan). Le vieux christianisme assyrien oriental venu par la Perse, l’Afghanistan, le Sin Kiang mais aussi le Tibet et la Chine fut simplement assassine par une Eglise latine faite de soldats dont le seul chemin aurait inexorablement a Rome. Ce fut fatal pour l’Europe chretienne qui se lesarda en divers schismes. Il y a certes la fracture avec l’Eglise d’Orient (1054), mais aussi celles issues de Luther, Calvin, Zwingli puis la Communion anglicane/episcopalienne. Les fissures se sont prolongees au gre des expansions coloniales en Afrique et dans les Ameriques.

Qu se passe-t-il en cet ete 2008, alors qu’Israel approche de la fin de l’annee “de repos de la terre et de la remise des dettes = shemitah/שמיטה “? Les faits doivent etre constates de maniere informative et positive. Il se confirme que la republique laique de Turquie continue de nier officiellement que son territoire fut le terroir d’un judaisme antique qui fraya le chemin au developpement du christianisme local. Il fut present sur les cotes, mais aussi en Cappadoce. Il fut hellenistique et syrien, armenien et georgien. Il y un renouveau inattendu et sensible des communautes syriennes orthodoxes (suroyoܣܘܪܘܝܐ) dans la region de Mardin et du Tur Abdin de Turquie meridionale. Eveques et pretres semblent tenter de redonner force et vitalite a des communautes sur declin, assassinees et dispersees au moment du genocide armenien.

Combien faudra–t-il de matches de football pour qu’Armeniens et Turcs puissent ebaucher un dialogue qui romperait un silence opaque, tenace de haine? Ou bien la cause sort des catacombes et des ruines pour cause de petrole et d’oleoducs entre un Azerbaidjan pris par l’appat des richesses naturelles dont l’or noir transite par une Georgie dont la langue et la civilisation est reputee anterieure au Deluge rapporte par la Genese. Cette meme Georgie qui devint chretienne des le premier siecle par la predication de saint Andre, de saint Mathias, mais aussi de Simon le Zelot et Bartholomee venus de l’Armenie voisine. L’alphabet et les premiers textes georgiens furent utilises pour la premiere fois a Jerusalem. L’Eglise de sainte Nino (de Cappadoce) assura a cette Eglise locale de recevoir son autonomie/autocephalie du patriarcat d’Antioche des 327.

Il faut l’admettre: la dimension de la “reconquista” des Eglises de l’Orient traditionnel chretien trouve peu d’echo comme moyen spirituel de comprendre des jeux d’oppositions historiques et territoriales qui remontent au temps de l’Eglise primitive situee a la jonction entre l’empire romain et le plateau perse. Latins et byzantins appartiennent a l’heritage greco-latin de l’empire romain. Le patriarcat antique de Georgie est issu des tous premiers commencements. Il fut egalement profondement marque par une influence fondamentale des Juifs qui furent toujours integres a la societe “iberico-Colchique”. C’est la que les derniers textes du Talmud furent transcrits. Il faudra attendre l’ere sovietique et stalinienne pour que les pogroms apparaissent dans une region au christianisme tant impregne de l’humus de la “Parole de Dieu” et du “Verbe devenu Chair”.

Il est des lors fascinant de constater qu’au bout d’une petite periode de 20 ans, les Eglises orientales soient autant soumises a la tentation post-totalitaire. Le patriarche oecumenique Bartholomaios de Constantinople, Daniel de Roumanie, Elia de Georgie mais aussi la hierarchie orthodoxe russe de Moscou ont su appeler a l’imperatif devoir de “charite” qui est celui de l’amour fraternel dans la foi.

L’enjeu reel, dans le conflit qui dechire le territoire georgien, n’est pas de reconnaitre comme “russe” ou “georgien” des regions limitrophes des tragedies historico-spirituelles. L’Ossetie du Sud et l’Abkhazie seraient-elle le prix derisoire d’un dollar en chute dont le frere “euro” viendrait attaquer la vieille puissance slave venue de Grande Russie? Voyons! Les Flandres ont disparu de Lille et d’Arras, comme la Floride, le Nevada revienne de maniere irresistible vers la culture et la langue espagnole. Qu’en sera-t-il un jour peut-etre de Kaliningrad/Koenigsberg ou de Memel? Et si la Prusse ne faisait que dormir…

A cet egard, le patriarche russe Alexis Ier est ne au sein d’une famille allemande d’Estonie et fut metropolite de Tallinn (= la ville des Danois)!

Il ne peut y avoir de competition dans la foi. Il y a un devoir d’unite, de recherche de l’unite. Ou bien cela signifierait que la foi est vaine ou traite avec dedain. Jesus a pleure sur Jerusalem et l’unite est inscrite dans les paroles-memes de la Revelation.

Certes, des esprits chagrins ou systematiquement critiques pourraient s’offusquer que le president ukrainien Viktor Yushchenko ait fait appel au patriarche Bartholomaios pour tenter de resoudre l’imbroglio pluriel d’une Ukraine fragmentee en juridictions issues des brisures des siecles et de multiples formes de colonisation spirituelle venues d’Occident. Au fond, qui sait que les membres de l’ “Eglise Reformee sub-carpathienne/закарпатська реформатська церква (зрц)/ Sub-Carpathian Reformed Church”, a la frontiere de Galicie, fut fondee par des disciples de Calvin peu de temps apres la revolte du theologien genevois.

Qui donnera aux Eglises orthodoxes le temps de sortir de l’ombre, voire de prendre leur marques? Il appartient a l’Orient d’avoir preserve au-dela du martyre le souffle necessaire du sens de la Liturgie comme “ergon tou laou/εργον του λαου – le travail [creatif] du peuple consacre [par Dieu/laos = peuple de Dieu par opposition a “ethnoi – /εθνοι = nations paiennes/Gentes-Gentils].

Il est legitime de poser la question de savoir si l”Europe fut jamais chretienne”. La question semble incongrue, indecente. Le drame du Caucase imbibe des corps, du sang et de l’esprit de la foi en la Resurrection appelle a l’humilite pour savoir proclamer que le “Verbe s’est fait Chair”. Il faut savoir choisir entre le gaz qui peut aussi tuer ou dynamiser et aider a reduire la pauvrete. La foi n’est authentique que lorsqu’elle unifie au-dela de toute specifite ethnique. Qui oserait prelever l’ADN du Christ ressuscite. Il pemet aux croyants de devenir Celui qui nourrit et ne tue pas. Pour l’heure le pape vient redire a la France “Qu’as-tu fait du don de ton bapteme?”

Il y a des jalousies feroces dans la les groupes de vie religieuse. Elles sont nulles et non avenues… L’expression si francaise est absurde. Il ne peut y avoir de competition dans la foi au Ressuscite. Le patriarche oecumenique Bartholomaios de Constantinople reste, selon la tradition des Eglises, le primus inter pares au sein des Eglises orthodoxes depuis le schisme d’Orient. Il demeure un chef spirituel, sans Etat et conteste par les freres. Le Fener/Phanar tient d’un miracle fragile d’une Turquie qui se veut “europeenne” en raison d’interets economiques. Elle hesite a “etrangler” le petit reste de la Grande Eglise Roum/de la Rome orientale.

Le ciel etait menacant ce jeudi 12 septembre. La France est egalement touchee par les intemperies et les catastrophes naturelles (inondations). Une societe faite d’etranglements difficiles a depasser. Les trains perdent de leur electricite vitale. L’equipe nationale de football s’interroge sur son mal-etre psychologique. La mutation societale est lente, longue. Elle frappe des jeunesses qui s’affrontent par groupes et donnent dans un faux-semblant de jeu de roles virtuel ou electronique faussement ethnique, surement identitaire. Oh, la Belgique se demande bien ou elle va… l’Allemagne va de l’avant par definition.

Et qui vient diner ce soir? La foi repose sur un banquet. La France, traditionnellement appelee “fille ainee de l’Eglise” s’apprete, a la onzieme heure du jour a recevoir Sa Saintete. Le Pape Benoit XVI, eveque de Rome, vicaire du Christ est le successeur de Pierre. Depuis peu, il a abandonne le titre incontestable pour les Orthodoxe de “patriarche de l’Eglise d’Occident”. A cette heure planetaire, encore faut-il savoir garder le nord et le sens des origines. Le Cardinal Joseph Ratzinger est ne un Samedi Saint (16/04/1927), c’est-a-dire un Shabbat dans le diocese bavarois de Passau a la frontiere autrichienne. Un Shabbat peu ordinaire et qui continue d’etre passe sous silence, y compris par les protagonistes du dialogue judeo-chretien: Joseph Ratzinger est ne le 14 Nisan 5687/יד דניסן תרפ”ז  . Il est ne le jour de la Paque juive.

A Paris, ce 12 septembre, il declarera “qu’etre antisemite, c’est etre anti-chretien”. De nombreux commentateurs y ont vu une consequence logique de sa maniere de regarder un siecle d’exterminations omni-directionnelles. Elles ont d’abord viser des hommes dont la vocation est de temoigner de Dieu. Tout comme les Armeniens en 1915.

Bref, la France ronchonne car elle a un vieux fond anticlerical, agnostique et atheiste. Les Francais doutent volontiers. Ils peuvent etre missionnaires. Les medias et le Vatican constatent une situation alarmante: effondrement du catholicisme, absence de releve des pretres. Le Francais est devant un marche de l’ame: entre le Dalai Lama, un judaisme revigore et regardant vers les murs de Jerusalem. L’Islam inquiete.

J’entendis a Jerusalem un cardinal proche du Pape Benoit XVI affirmer avec serieux que l’Islam ne saurait etre considere comme une veritable religion. Le Cardinal J.M. Lustiger y voyait le developpement d’un judaisme qui serait universel. Il est normal que l’Islam interroge l’Europe qui se cherche au niveau chretien.

L’empire ottoman a failli aneantir Vienne, capitale de l’empire austro-hongrois. L’Islam a balaye le sud de la France a Roncevaux. L’Islam a sauve l’heritage grec et latin de l’Antiquite grace a sa culture en Espagne (Cordoue, Grenade, Tolede). Aujourd’hui l’Islam est planetaire et n’a cure des colonisateurs du passe.

Nous peinons a depasser 1919 et le demembrement de l’empire ottoman, precisement le territoire de culture turque. A ce jour, il ne reste qu’une seule famille turque a Jerusalem! La memoire est bien plus precise dans le christianisme europeen de l’Ouest et de l’Est.

L’empire ottoman regnait aussi sur l’Afrique du Nord. Certes, Saint Augustin est le plus grand theologien romain. A Hippone, il a construit une eglise et en a vu la chute. De meme l’Europe recut le bapteme du Christ. Au 20eme siecle (et bien en amont de ce temps), elle s’enlisa dans une rare apostasie qu’il faut pouvoir analyser, soigner, analyser et liberer par le pardon. Elle est couverte par la “Parole de Verite” qui regenere les cellules de l’ame les plus moribondes.

Mais il est presque 11 heures. Le Pape Benoit XVI voyage Alitalia… la compagnie est au bord du depot de bilan. Sa Saintete peut aider a redresser, par la luminosite de sa foi, une situation digne de la commedia italiana.

Les medias comparent: Benoit XVI n’est pas le regrette Jean-Paul II. Des vetements nettement traditionnels. Il tente d’ouvrir la porte aux “heretiques” lefevristes et au rite tridentin. Ne un Samedi Saint et un jour de Pessah, risque-t-on a nouveau une querelle faites d’insultes envers les “freres aines juifs”? On ne peut aplanir et resoudre ce qui fut un grave manquement au commandement de l’amour du prochain (Levitique 19, 18). Le judaisme interprete cette Mitzvah a sa facon. Le Pape aime les chats. Il a d’autres chats a apprivoiser et conduire a l’ecoute de la foi. Il a le terrible fardeau de devoir attiser que ceux qui sont “hors les murs du catholicisme”. Les fideles sont souvent comparables a des felins: le maitre n’est qu’un hote de passage et le chat impose calmement ses regles.

L’avion s’arrete devant un passerelle. Au premier plan, on voit,  le drapeau du Saint-Siege flottant devant le drapeau tricolore. L’avion, de maniere amusante porte le chiffre “XV – 15” sur le cockpit. L’intelligentzia francaise s’interroge: “Que vient faire le president Sarkozy avec son epouse Carla?” La France est laique – elle est legalement “republicaine”. Or, le Pape est “chef d’Etat”, paradoxe etonnant herite de toutes les decadences de l’Empire romain et de la guerre d’independance de l’Italie. Le Vatican: une poignee de 44 ha qui rayonneraient aux dimensions de la planete.

Le Pape est souriant. Il vient rencontrer a Paris les intellectuels et les hommes et femmes de culture. Les medias catholiques proposent d’envoyer des fonds pour soutenir la visite du souverain pontife. Y aurait-il y hiatus? La France est vraiment plurielle, souvent “double”. Que de tumultes alors que le president Charles de Gaulle affirmait avec le sourire que “la Republique est laique et la France est chretienne”.

Benoit XVI a volontiers exprime des sentiments  parfois qualifies de “desespoir”. S. Freud a ecrit un petit livre: “Das Unbehagen in der Kultur/Le malaise dans la civilisation”.
Il ya eu beaucoup de foi et d’intelligence a ne pas reduire la situation franco-europeenne a une question de “culture”. En allemand, “Kultur” veut dire “civilisation”.

Au-dela des civilisations, de leurs mutations ineluctables, il reste la Parole de Dieu qui est apparu au premier “Et Dieu dit/ויאמר אלהים dans la Genese. Dieu parle. Rien de nouveau (a suivre). Le Livre de Bereishit/בראשית  – Genese hebraique donne le Nom divin: bereishiT barA ElohiM.בראשית ברא אלהים = au commencement, premierement crea Dieu (finale en M). Cela renvoie selon la tradition rabbinique a: EMETאמת = la Verite, c’est-a-dire Dieu seul et ce qui mene a Lui.

Il fallait une intime conviction profonde et le courage de la foi pour affirmer en France que la quete de sens implique une recherche en profondeur de spiritualite. Le president Nicolas Sarkozy est un homme de son temps. Ses propos, son style de vie [pour ce qui parait de maniere publique] exprime cette quete de sens fondamentale. Il a surement touche du doigt le “vagabondage” des habitants d’un pays en quete de sens. Il exprime ce besoin de verticalite. On pourrait aller jusqu’a attendre que le pays se dote de supplement(s) d’ame.

D’autant que le Pape vient essentiellement pour le 150eme anniversaire des apparitions de la “petido demozilo – jeune Dame” a Lourdes. Bernadette Soubirous, une jeune fille “ignarde et inculte, ne sachant pas lire ni parler francais” vit la Dame, prit de l’herbe et creusa une source. Il s’avera que de cette source jaillissait de l’eau. Elle continue de couler pour guerir les maladies physiques et, en tout cas, soulager et apaiser les ames.

Les miracle sont naturels car ils procedent de la Revelation recu comme parole vivante et manduquee comme dans le psaume 1,2: “uvtorato yehggeh yomam velaylah – ותורתו יהגה יום ולילה – (heureux l’homme) qui rumine Sa Loi (du Seigneur) jour et nuit”.

“Deus Caritas est = Dieu est Amour” rappelle ce besoin profond de recherche de sens et de verticalite humaine.

(a suivre)

NOTA BENE: Le philosophe et sociologue Jürgen Habermas eut de longs entretiens avec le cardinal Joseph Ratzinger. Dans les annees 90, il ecrivit regulierement dans le journal allemand Die Zeit des articles qui s’inscrivaient dans ce que le mentor de la philosophe moderne appela un “Feuilleton”. Il y discutait de la celebre Historikerstreit / Dispute des historiens a propos de l’histoire de l’Allemagne. Comme si la periode nazie pouvait etre “deduite” d’une destinee au demeurant prestigieuse. Au contraire, il soutint qu’il fallait en tenir compte. Curieusement, le “Feuilleton” se poursuit par l’exceptionel service pastoral exerce avec sagesse et quete de la Verite par l’eveque de Rome, Benedictus XVI, (anc.) patriarche d’Occident; bavarois, allemand. Apres avoir eu un pape polonais, qui fut providentiellement (quel autre mot choisir?) choisi en la personne du cardinal-archeveque de Cracovie, donc d’Auschwitz-Oswiecim, le “feuilleton”, au sens du philosophe J. Habermas semble continuer. L’Eglise de Rome a un pape issue de la catastrophe et de l’apostasie nazie. Il apporte, a ne pas y douter, la grace de l’intelligence de la foi authentique, susceptible de panser les blessures de l’ame europeenne marquee du sceau de la foi en la Verite divine.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s