A propos de Tabgha (1) – 20, Juin 2015

Here are the comments I put on in the Israeli press and in response to a French-speaking Russian Eastern Orthodox site “Parlons d’Orthodoxie” on the news of the fire and arson at Tabgha. In French.
Posté par av aleksandr le 19/06/2015 19:49
“un graffiti en hébreu biblique appelant à l’élimination d’Israël des idoles païennes. Le graffiti est tiré d’une prière juive prononcée trois fois par jour.”
Je écris peu dans “Parlons d’Orthodoxie” sans vous oublier, mais surtout parce que le temps est court, les situations peu faciles à décrire et que je fais dans mes blogs et sites en diverses langues, avec un blog régulier, pour cette année dans le “Times of Israel en français”.

Vous trouverez ci-après deux réactions que j’ai publiées dans la presse israélienne, en anglais et en français. La citation ci-dessus est tirée de l’article auquel vous vous référez. Non, il n’existe pas une seule prière juive en hébre uou autre (araméen) qui inviterait à la destruction et l’élimination d’idoles et/ou d’idolâtres en dehors de la Terre ou de l’Etat d’Israël. Aucune prière de ce genre n’existe et, si certaines prières peuvent effectivement s’opposer aux idolâtres (comme la prière des 18 Bénédictions ou amidahעמידה) les mots employés dans le graffiti n’expriment absolument rien de commun avec la prière du “Aleynu leshabea’hעלינו לשבח” qui clôt chaque office de la prière quotidienne juive.

Dans mes blogs, j’ai aussi décrit de manière précise ce qui s’est malheureusement passé cette année au Mont Sion lors de la prière traditionnelle au jour du Saint Esprit. L’archevêque Dorotheos de Avila, ami proche du Patriarche Theophilos de Jérusalem, a su resté très digne, patient et ne pas céder face à des excités qui, de manière incontrôlée, ont couvert les prières orthodoxes e ngrec (Litanies) par des sons de shofar (corne) et des prières classiques.

Je reste convaincu qu’il y a une longue expérience, multiséculaire, de la communauté grecque-orthodoxe qui un savoir-faire qui devrait servir à expliquer comment véritablement dépasser des périodes de tensions qui vont et qui viennent sur cette terre. D’autant, que le patriarcat de Jéruslaem peut s’enorgueillir d’avoir une expérience multi-séculaire à faire face à toutes les situations les plus inextricables dans le Proche-Orient et sur son territoire. Il ne sert à rien de critiquer qui et quoi que ce soit, mais de regarder les choses en essayant d’entrer dans ces turbulences de mutation qui obligent à de la vraie analyse distanciée et beaucoup de perspicacité. Surtout, dans ce cas, il faut éviter toute fausse information, élément faux envers qui que ce soit. Or, nous sommes dans un contexte de confusion qui va en se précisant.

L’an dernier, j’ai célébré toute l’année à Capharnaüm et Tibériade, donc à l’église des Saints Apôtres située tout proche du monastère de Tabgha. Cette église orthodoxe ets ouverte, ainsi que son site; de très nombreux visiteurs, de toutes origines, des foules de pèlerins russes, ukrainiens mais aussi orthodoxes, éthiopiens, roumains, géorgiens, des gens venus du monde entiers. Il y bient des juifs ,des israéliens, des arabes, des palestiniens, des musulmans, des druzes. Les groupes des écoles israéliennes de langues hébraïque et arabe s’y rnedent et lors des Divine Liturgies, il est frappant de voir l’ouverture et l’hospitalité de ce lieu au bord du lac de Galilée: des groupes d’éthiopiens orthodoxes et juifs mélangés, des roumains viennent pique-niquer et cela donne un sens profondément “universaliste” à ce lieu quasi originel de la prédication du Christ.

J’ai connu le site de Tabgha voici plus de 40 ans, complètement sauvage, il était possible de passer la nuit à la belle étoile sur le bord du lac, malgré les moustiques. Les mosaïques étaient par terre. Plus tard, les bénédictins allemands de la Dormition ont construit l’église, agrandit le site, avec des bâtiments d’accueil, de retraites, une librarie, un centre, le tout ayant été finalisé et consacré en 2012. L’an dernier déjà, Tabgha avait été attaquée.

Hier, toutes les communautés religieuses (le Métropolite Kiryakos de Nazareth, le Moine Irenarchos higoumène du site orthodoxe, les représentants des communautés juives, musulmanes, catholiques, la délégation des évêques allemands accompagnée par celle des rabbins d’Allemagne se sont rendus sur les lieux dévastés (pas l’église ni les mosaïques). La solidarité s’est vraiment manifestée. On eut apprécié pareille manifestation lors de la protestation au Mont Sion où le clergé orthodoxe a peu bénéficié du soutien affirmé des autres confessions. Le moine allemand, agé de 80 ans et qui a respiré les fumées est toujours hospitalisé pour suivi tandis que la volontaire américaine est retournée à Tabgha.

Il y a différentes pistes. Il serait inutile d’emblée d’accuser l’Etat hébreu ou tel ou tel groupe d’excités de quelqu’origine que ce soit. A cette heure, Israël reste, en gros, un pays qui permet à toutes les confessions religieuses de s’exprimer librement, continuant de garantir le droit à la “liberté de parole et de conscience” (Loi 144 de 1977). C’est important à mesurer dans le contexte particulièrement dangereux de toute la région où les Chrétiens d’Orient sont terriblement mis en danger. Il est exact qu’il y a des questions en cours, comme la situation du couvent russe orthodoxe proche de l’Eglise de Tibériade. Et aussi d’autres lieux. Là aussi, il faut regarder les choses de manière attentive et tout faire pour aider à des solutions ou des explicitations précises.

Israël est neuf mais peut être reconnu, également par les communauté chrétiennes et tous ont aussi la tâche ou le bon sens le plus élémentaire et “évangélique” non pas de s’opposer ou d’être en compétition mais de rechercher la reconnaissance et le respect de tous.

We do have to show togetherness in such an arson. On the other hand, things must be clear, esp. in a country where the Christians have been living by now for quite a long time with the Jews and the Jewish tradition: NO! The “aleynu leshabea’hעלינו לשבח” prayer has not a single word calling or mentioning the destruction and erasing of idols and the pagans!!! This is not a mistake, it is a slip. The prayer states: “For they worship vanity and emptiness and pray to a god who cannot save” and this refers to the heathens, pagans not to the believers in the One God as the Christians are, though still there is an ongoing discussion among some Jews whether to know if they are or not -One God believers. But then one has to quote the exact words of the prayer as it is. Even if there is a real suspicion that if some Jewish group has committed this arson, they ignore the rabbinic decision of Rashi stating that the Christians are no more “goyim-גויים = pagans and idolaters”.

Mgr Giacinto Boulos Marcuzzo est archevêque d’Emmaus, vicaire patriarcal catholique latin à Nazareth, né en Italie mais profondément intégré dans la socitéé locale et israélienne. Un homme mesuré, théologien éclairé. Au cours de la journée d’hier, après les constats établis par les autorités israéliennes, l’Ordre des Bénédictins et l’Eglise catholique latine de Jérusalem, les représentants des autres Eglises et confessions religieuses sont venus montré leur solidarité avec cet acte qui est criminel. Le Métropolite Kyrialos orthodoxe de Nazareth, le Moine Irenachos qui est chargé de l’église des Saints Apôtres toute proche de Tabgha, les représentants des Musulmans et des Druzes se sont joints pour montrer leur sympathie, leur soutien. Je suis personnellement très sensible à ceci car pendant toute l’année j’ai desservi cette magnifique église “grecque-orthodoxe” ainsi que celle de Tibériade.

C’est un lieu ouvert à tous, avec un très grand nombre de visiteurs pèlerins orthodoxes, chrétiens, juifs, musulmans, éthiopiens, druzes, roumains, italiens, géorgiens des israéliens et des falashas, des arabes musulmans et chrétiens, des juifs qui viennent pique-niquer. Tabgha est tout proche. Voici un an déjà, le site qui est pourtant assez “protégé”, avait déjà été taggé, alors légèrement pillé sans que l’on arrive à savoir qui a commis ces méfaits. Tabgha est effectivement connu pour des mosaïques particulièrement anciennes, remontant aux premiers temps du christianisme. Pendant de longues années, ces chefs-d’oeuvre étaient laissés e nfriche sur un bord du Lac de Galilée ou Kinneret, un lieu où il était très palsiant d’aller passer un week-end au bord de l’eau, au milieu des moustiques.

Aujourd’hui, le site est bien clôturé, les mosaïques ont été placées dans un bel édifice, avec un guest-house et un centre d’études, la vente de souvenirs et de livres. Le couvent dépend du monastère de la Dormition situé au Mont Sion et qui est tenu par les Bénédictins allemands – le responsables est pour l’instant un abbé irlandais et les deux établissements, très réputés et “inter-religieux” sont une dépendance de l’Ordre bénédictins installé sur le Bodensee (allemagne). Il y a eu des périodes très riches, voici environ 40-30 ans où les recherches sur le monde juif, la compréhension des sources juives du christianisme, l’oubverture aux Eglises locales furent sensibles. La situation évolue: il y a des étudiants qui viennent passer une année de Studium à partir de l’Allemagne et parfois de l’Autriche ou la Suisse alémanique.

Il est normal que le gouvernement israélien présente ses excuses à cette communauté pour un acte qui est très vraisemblablement criminel. Il n’est pas possible de faire l’autruche ou, comme cela est dit par certains, que ce serait dû à un incendie provoqué par une défection électrique, voire accusant d’autres.

En retour, le clergé chrétien ne peut davantage se lancer dans des explications partisanes (le franciscain au blog e narabe connu qui évoque la solidarité islamo-chrétienne face à l’agression judéo-sioniste est tout aussi “inconsciente et déplacée”. De même que des accusations exégétiques sur de soit-disants textes liturgiques juifs qui n’apparaissent dans aucune prière juive – voire, comme cela est lisible en ligne, l’accusation que ces fausses informations sont dues précisément aux juifs et non à des news étrangers de confession chrtienne qui s’empressent de relayer de fausses interventions. Pourquoi dire cela? C’est le signe d’une fracture tribale que souligne précisément le Président Reuven Reuven Ruvi Rivlin – ראובן רובי ריבלין, avec des intérets contradictoires. Il est intéressant que l’attentat contre une église américaine “noire ” commis par un blanc ait provoqué une telle solidarité des juifs envers la communauté Black tandis qu’en Israël, toute attaque contre des lieux de culte sous la protection de l’Etat hébreu suscite silence, souvent embarassé, des interrogations sans suite et bien souvent une réprobation à traiter ces faits d’une manière journalistique compétente. Patience and wisdom.

2.Posté par av aleksandr le 19/06/2015 23:45
Addendum: l’article paru sur le site de la Mission Ecclésiastique russe orthodoxe du Patriarcat de Moscou à Jérusalem (en russe),

Пожар в храме Умножения хлебов в Табхе

В северной Галилее, в местечке Табха в ночь на 18 июня произошел пожар в католическом храме, построенном на месте, где Господь Иисус Христос совершил чудо умножения пяти хлебов и двух рыб. Храм с примыкающим комплексом зданий и помещений расположен на берегу Галилейского озера и является крупнейшим местом христианского паломничества.

Пожар явился результатом поджога. Об этом свидетельствует тот факт, что огонь вспыхнул одновременно в нескольких местах храмового комплекса. На это указывает и оставленная на одной из стен надпись краской на иврите, слова которой взяты из иудейской молитвы, с призывом уничтожать «ложных богов». По факту пожара полиция допросила и затем отпустила 16 подростков из израильских поселений на Западном берегу Иордана, которые отдыхали на берегу Галилейского озера.

Главной достопримечательностью храма Умножения хлебов являются отреставрированные мозаики V века, на которых неизвестным мастером изображены водяные цветы и приозерные птицы Галилеи, а также знаменитые две рыбы и корзина с хлебом. Эта мозаика – уникальный образец раннехристианского искусства – по праву считается одной из самых красивых на Святой Земле. Храм, принадлежащий ордену бенедиктинцев, был возведен в 1980-х годах на руинах более древних христианских построек, самая ранняя из которых — византийская часовня — датируется IV веком. В основании алтаря — камень, на котором, по преданию, лежали те пять хлебов и две рыбы, которыми Господь накормил пять тысяч человек.

Пожар нанес серьезный ущерб атриуму (открытому дворику с портиками) при входе в храм и выходящим туда административным помещениям, книжному складу и залу для встреч, где огонь уничтожил практически все сгораемые предметы. Молельная часть храма пострадала от задымления.

С 2009 года на христианские храмы, монастыри и исламские мечети в Израиле, на Западном берегу Иордана и в Восточном Иерусалиме совершено уже 43 преступных нападения на религиозной почве.

3.Posté par Père Joachim le 20/06/2015 00:26
Merci pour le temps précieux que vous avait consacré à nous éclairé sans à priori sur la Terre de toute sanctification.
De plus votre clavier nous fait vivre votre belle expérience de ces lieux qu’on ne peut honorer sans respecter ceux qui les habitent.
Même si ,ous n’oublierons jamais ni le site des catacombes du Mont Sion qui ont accueilli la primitive église; ni l’hospice Saint JEAN de la Porte de JAFFA, ni l’église détruite de l’Ascension, ni le Martyr PHILOUMENOS du puits de la Samaritaine… ainsi que les agressions constantes contre la Mère des Églises à qui nous chantons dans nos cultes dominicaux “réjouis toi SION notre Mère tu es la deumeure du Très Haut” et fort heureusement jamais nous ne maudissons cultuellement qui que ce soit !
Certains déchirent l’enfant de la Mère Légitime tout en se revendiquant de SALOMON…mais à tout péché miséricorde car c’est sans doute au véritable “économe” du moment (THEOPHILOS) à qui revient le témoignage de la mansuétude biblique et la LUMIERE qui l’accompagne ?
Merci cher Aleksandr de venir nous éclairer sur PO.et de partager les bénédictions de votre vie au Pays de l’Ecriture Sainte

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s